Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mois en cavale

Suivez la famille Mars pendant les 6 mois de leur cavale en Australie et Asie du Sud-Est

Les dessous de l'Australie...

Les dessous de l'Australie...

... ou tout ce que l'on ne vous avait pas dit !

Nous voulions vous vendre du rêve en vous racontant nos aventures ! Pour ce faire, nous nous étions bien gardés de nous vanter de nos quelques petites mésaventures... mais il est temps pour nous de vous dévoiler ce que nous vous avions caché !

Première mésaventure ou quand notre première heure avec la Bête nous a laissé un arrière-goût de fruit bien mûr...

On nous avait amené la Bête jusque devant l'appartement où nous étions logés à Melbourne. Super !! On nous avait présenté l'engin, on avait signé les papiers, la personne de la compagnie était repartie à pied. Super !!! Nous avions pris le temps de finir notre petit déjeuner et notre packetage. Super !!! Et nous nous étions installés dans notre nouveau véhicule. Super!!! Oh, on nous avait laissé un petit papier sur le pare brise. Super ... pourri !!! C'était une belle prune de 90$ pour stationnement gênant. Et vous savez le pire ? Nous avions bougé la voiture pour qu'elle ne gène pas trop là où elle était garée...

Deuxième mésaventure ou quand notre Bête s'est délestée du superflu...

Chaque côté du coffre de la Bête fermait par 2 loquets. Les loquets étaient bloqués par un tour de clé et condamnés fermés (langage EDF) par des cadenas. Sur la route, les loquets suffisaient. D'ailleurs les fermetures par clé ne fonctionnaient pas très bien. Par sécurité, nous mettions systématiquement les cadenas. Sur la route, donc, pas de problème. Par contre, sur notre première vraie piste, là où la Bête était vraiment secouée, un des côtés s'est ouvert (celui du "coin" cuisine)... Pas de bol... Mais le vrai problème, c'est que lorsqu'on s'en est rendu compte et que l'on s'est arrêtés parce Titane avait entendu un grand bruit (le grand bruit, c'était le choc d'une de nos deux gazinières contre le sol..), il nous manquait une partie de nos affaires et à part la fameuse gazinière, rien d'autre en vue par terre... Donc... combien de temps avait-on roulé sans s'en rendre compte? Comme nous ne regardions pas souvent dans le rétro dans cette direction et que, sur cette piste, il y avait un raffut d'enfer, on avait pu rouler longtemps... On a immédiatement fait demi tour. On a croisé 2 voitures, au début. Chemin faisant, on a retrouvé, parsemés, quelques reliquats de nos affaires: et un sac plastique par ci, et la bassine par là et... au bout d'une trentaine de kilomètres, on a vu que le gros de notre perte, c'est-à-dire, notre caisse de nourriture, et la deuxième gazinière (celle qui marchait !!) s'était volatilisé en presque. Quelqu'un était passé derrière nous et avait récupéré ce qui l'intéressait. On a juste retrouvé la grille de notre gazinière, le plastique éventré de notre caisse à nourriture, une boite de sauce tomate en verre intacte (une miraculée !) , des pâtes éparpillées...

Bilan des pertes : le reste de la gazinière, une chaise de camping, toute notre réserve de nourriture, l'ensemble de nos couverts, la bouilloire. On n'a pas eu de chance d'être suivis car, à part les 2 voitures, on n'avait croisé personne d'autre sur cette piste... Mais c'était de notre faute et cette histoire nous a fait caguer pendant un bon moment. Evidemment, nous avons dû tout racheter... et manger au restaurant ce soir-là !

Troisième mésaventure ou quand on a failli finir l'aventure à pied...

Le jour de l'anniversaire de Titane, nous étions aux Bungle Bungle. Le matin de cette formidable journée, nous nous préparions pour partir en randonnée. On s'était crémés, on avait rempli les sac à dos d'eau, fermé les fameux loquets, mis les cadenas, fermé la voiture. Quand, au moment d'emprunter le chemin... "Où sont les clés?" C'était toujours Diego qui gardait les clés depuis le début car il est "légèrement" maniaque sur le sujet. Diego donc, après une intense réflexion, et après avoir fait le tour de la voiture, regardé partout à l'intérieur, en dessous, sur les côtés, dans ses poches et celles de toute la famille, annonça bravement que selon toute logique les clés étaient dans le coffre... qu'il venait de cadenasser. La situation était cocasse mais quand même inquiétante : à 20 km de l'accueil du parc, à 70 de la route bitumée et à 80 de la première roadhouse... Qu'auriez-vous fait à notre place? Ben nous, on a imité la piste. On a secoué le coffre en espérant qu'il s'ouvre comme sur la piste. Diego y a mis toutes ses forces pendant un long moment. Et le coffre s'est ouvert et le cadenas ne s'est même pas cassé !!!! Eh oui, la technique bourrin a admirablement fonctionné : on a pu récupérer les clés et poursuivre notre journée comme si de rien n'était...

Le bêtisier des vidéos :

Quand Loup pète un câble :

Quand on entend de drôles de dingoes :

Quand Diego fait preuve d'autorité :

Tomber dans la faille spatio-temporelle rend-il fou ?

6 MOIS EN CAVALE !!!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Steph de Chave 29/05/2016 17:31

Coucou les aventuriers !
J'ai pris un peu de retard dans la lecture du blog mais je vais rattraper le train en route!
Vos mésaventures sont effectivement très drôles...pour nous!

Gdm 18/05/2016 08:09

des malades, oui! je ne veux pas de ces ostrogoths chez moi, berk...

les Ronion 17/05/2016 19:02

Merci pour la photo des sous - vêtements de Diego ! Mais la prochaine, on voudrait le voir porté !
En tout cas, on dirait que la salade de riz et les petits pois carottes bacon à haute dose affectent quelque peu la santé mentale... Il était temps que vous quittiez l'Australie...

Augustin 17/05/2016 17:40

Vous êtes fous !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Bradype 17/05/2016 16:48

Je suis d'accord avec Kleron, tout ça m'a bien fait rire...vous êtes un peu dingo !!