Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mois en cavale

Suivez la famille Mars pendant les 6 mois de leur cavale en Australie et Asie du Sud-Est

Notre volontariat : Bilan & perpectives

Cinq jours après notre arrivée, c'est le week-end et pendant le week-end, pas de cours. Les autres volontaires veulent aller visiter les 4000 îles et nous nous joignons à eux. C'est donc le moment de dresser un bilan de notre séjour chez Kamla.

Honnêtement, le lendemain de notre arrivée, nous étions très dubitatifs sur le bien fondé de notre séjour. La chambre était pas top avec les odeurs d'égouts et les bestioles, Loup avait été malade la première nuit. L'ambiance était bizarre et les cours n'étaient pas organisés. Et l'on se demandait (surtout moi) si nous n'étions pas dans un attrape-touristes en mal de soulager sa conscience. 

Au moment de partir, nos sentiments ont radicalement changé. Les cours se passent dans une joyeuse non-organisation mais au final, les élèves sont là et ils apprennent de l'anglais dans la bonne humeur et c'est bien cela l'essentiel. Ensuite, nous nous sommes vite faits à notre chambre et aux repas qui étaient variés et plutôt bons (en langage mathématique, on dirait tout de même que l'écart type était grand). Et surtout, le rythme lent des journées, très déconcertant voir décevant au début, s'est révélée être une pause hyper apprécié de la petite troupe. Mis à part 1 à 2 heures de cours pas jour, on ne faisait quasiment rien : du blog, de la lecture dans les hamacs, du travail scolaire, des discussions avec les autres, un brin de lessive mais pas de visite. Cela nous a bien reposé.

 

 

 

Le temps passe...inexorablement...Le temps passe...inexorablement...

Le temps passe...inexorablement...

Et puis, les échanges avec les autres (locaux et occidentaux) se sont approfondis au fil des jours.

 

Tout cela restera pour nous une de nos meilleures expériences de notre voyage... et je crois que personnellement, c'est la première fois que je change d'avis aussi rapidement et aussi radicalement sur un endroit car au moment de partir, et bien, moi qui hésitais presque à repartir direct aurais bien voulu rester un peu plus...

LA KONE !!!! (ceci n'est pas une insulte, cela veut dire "Au revoir" en laotien)
LA KONE !!!! (ceci n'est pas une insulte, cela veut dire "Au revoir" en laotien)
LA KONE !!!! (ceci n'est pas une insulte, cela veut dire "Au revoir" en laotien)

LA KONE !!!! (ceci n'est pas une insulte, cela veut dire "Au revoir" en laotien)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Les Ronion 17/12/2016 09:33

Moi je crois que ce rythme m'aurait très bien convenu. "Doucement le matin, pas trop vite l'après-midi", telle est ma devise. Ca donnerait presque des envies d'expatriation...

Gdm 01/12/2016 22:17

Alors, Plonplon, c'est la lenteur du rythme que tu as tant aimée au final? Je sens que ma super blague va te plaire !...

Titane 17/12/2016 14:28

Très drôle Gdm, tu as failli être censurée, je te signale !

Bradype 30/11/2016 18:21

Une panne internet m'a empêché de faire plus tôt un petit commentaire ; c'est difficile de partager ce que vous avez vécu, mais manifestement la chaleur et la profondeur des relations humaines vous ont permis de dépasser les conditions matérielles (au moins pour les nantis que nous sommes) ....ça permet de faire le tri entre ce qui est important et ce qui l'est moins

Titane 01/12/2016 13:57

Tu as tout compris mon Papa. Je t'aime.